X-T1 : Réglages de la mise au point
Guide

Réglages X-T1 – Partie 2 : La mise au point

Réglages X-T1 pour la mise au point automatique et manuelle.

La mise au point, communément appelée autofocus ou AF, est sans aucun doute l’action la plus importante avant tout déclenchement puisqu’elle conditionne la parfaite netteté du sujet sur la photographie. Ce deuxième article sur la série des réglages du Fujifilm X-T1 explique en détails les modes et méthodes de mise au point et comment bien les utiliser.

Note : bien que l’article concerne le Fujifilm X-T1 car c’est le boîtier de la gamme qui comporte le plus d’options, la plupart des réglages expliqués ici sont aussi disponibles pour votre appareil (X-T10, X-E2, X100T, …), parfois dans des menus différents et avec des labels abrégés.

 

Les différentes méthodes de mise au point

Avant d’entrer dans les détails des réglages, il est important de connaître les diverses possibilités de mise au point qu’offre votre appareil. Suivant les sujets il est important de choisir le mode le plus adapté à la situation pour obtenir le maximum d’efficacité.

La mise au point peut-être réglée de trois façons :

  • Automatique : l’appareil effectue la mise au point sur le sujet sans correction manuelle de votre part
  • Semi-automatique : l’appareil effectue la mise au point sur le sujet mais vous pouvez l’affiner manuellement
  • Manuelle : l’automatisme est désactivé, vous tournez la bague de mise au point manuellement jusqu’à obtenir la netteté désirée

En automatique et semi-automatique, les modes et types de mise au point suivants sont disponibles :

  • LARGE/SUIVI : l’appareil s’occupe de trouver et de suivre le sujet principal sur toute la surface de l’image
  • ZONE : l’appareil s’occupe de trouver et de suivre le sujet principal sur une zone prédéfinie
  • POINT UNIQUE : vous indiquez à l’appareil où se trouve le sujet principal
  • DETECTION SUJET : l’appareil cherche un visage dans l’image
  • DETECTION DES YEUX : en complément de la détection du sujet, l’appareil cherche un oeil sur le visage
  • AF-S : la mise au point s’effectue par la pression à mi-course sur le déclencheur, puis ne change plus jusqu’au déclenchement
  • AF-C : la mise au point s’effectue par la pression à mi-course sur le déclencheur, puis s’ajuste en permanence jusqu’au déclenchement

En manuel et semi-automatique, certaines aides à la mise au point sont disponibles :

  • STANDARD : vous tournez la bague de mise au point jusqu’à obtenir le sujet net dans le viseur
  • DIVISER NUM. IMAGE : l’image est découpée en tranches horizontales, vous tournez la bague de mise au point jusqu’à obtenir le parfait alignement des contours du sujet sur les tranches
  • PIC. HTE. LUM. : des points de couleur s’affichent sur les zones contrastée de l’image, vous tournez la bague de mise au point jusqu’à obtenir l’apparition des ces pics sur le sujet

Tout cela fait beaucoup d’options et de combinaisons, et nombre d’utilisateurs – un peu perdus par cette débauche de possibilités – se contentent du mode par défaut pas toujours très efficace suivant la situation. Nous allons explorer en détails tous les réglages et apprendre à déterminer lesquels sont adaptés aux différentes situations rencontrées par le photographe.

Note : pour une lecture plus simple, j’utiliserai par la suite le symbole AF (AutoFocus) pour évoquer la mise au point automatique.

 

Agencement des collimateurs

Sur le X-T1 la surface de l’image est couverte par un quadrillage de collimateurs AF : comme vous épingleriez un point précis sur une carte territoriale, un collimateur permet de « pointer » la partie de l’image où doit s’effectuer la mise au point.

En mode AF POINT UNIQUE, la répartition des collimateurs est comme ceci :

X-T1 : Les 49 collimateurs du en mode point

Les 49 collimateurs du Fujifilm X-T1 en mode point

 

En mode AF ZONE, la répartition des collimateurs est comme ceci :

X-T1 : Les 49 collimateurs du en mode zone

Les 77 collimateurs du Fujifilm X-T1 en mode zone

 

Les collimateurs en sur-brillance dans la grille (centraux) sont à « détection de phase » : l’AF est plus rapide avec ces collimateurs qu’il ne l’est avec les autres qui sont à « détection de contraste ». Dans les deux cas, la mise au point est aussi précise, la seule différence entre « phase » et « contraste » c’est la vitesse de mise au point. Quand c’est possible, il vaut mieux privilégier les collimateurs à détection de phase pour disposer d’un AF rapide.

 

En mode AF LARGE/SUIVI, la répartition des collimateurs est comme ceci :

X-T1 : Les 77 collimateurs en mode large/suivi

Les 77 collimateurs du Fujifilm X-T1 en mode large/suivi

 

 

Sélecteur de mode

Sur la face avant de votre boîtier (en bas / droite) se trouve un sélecteur de mode de mise au point avec trois positions :

  • S (AF-S) : la mise au point s’effectue lorsque vous appuyez sur le déclencheur à mi-course et se verrouille une fois qu’elle est acquise, jusqu’au déclenchement.
  • C (AF-C) : la mise au point s’effectue aussi lorsque vous appuyez sur le déclencheur à mi-course mais elle ne se verrouille pas et continue à s’affiner tant que vous conservez le doigt sur le déclencheur.
  • M (MANUEL) : la mise au point s’effectue en tournant la bague de l’objectif, tout automatisme est inactif.

Quel mode utiliser ?

  • Si vous photographiez un sujet statique (paysage, architecture, portrait, etc) et que vous préférez utiliser l’AF : AF-S
  • Si vous photographiez un sujet en mouvement, ou utilisez une très grande ouverture (f/1.2, f/1.4) à courte distance du sujet : AF-C
  • Si vous préférez effectuer la mise au point manuellement pour un maximum de précision : M

 

Mode AF X-T1 : POINT UNIQUE

MENU PRISE DE VUES 1 > PARAM. AUTOFOCUS >  MODE AF > POINT UNIQUE

Ce mode permet de choisir précisément quel collimateur utiliser pour la mise au point automatique. Il n’a aucun effet en mode MANUEL (M).

Lorsque vous choisissez ce mode, le viseur affiche un « curseur » en forme de carré (par défaut au centre) qui correspond au collimateur utilisé pour effectuer la mise au point. C’est à dire que l’appareil cherchera à effectuer la mise au point uniquement sur la partie de l’image ciblée par ce curseur. Ce mode offre un maximum de précision et évite les erreurs de mise au point.

A l’aide des touches fléchées à l’arrière du boîtier, vous pouvez déplacer ce curseur parmi les 49 collimateurs afin de choisir celui qui doit être utilisé pour effectuer la mise au point. Choisissez le collimateur qui se superpose au sujet qui doit être net :

X-T1 : Choix du collimateur actif

Choix du collimateur actif sur le Fujifilm X-T1

 

Durant la sélection du collimateur dans la grille, vous pouvez faire tourner la roue à l’arrière de l’appareil pour choisir la taille du curseur parmi 5 possibilités : un petit curseur permet une plus grande précision de la zone devant être nette (l’oeil dans un portrait, par exemple) mais rend parfois l’AF un peu plus lent, à l’inverse un grand curseur est moins précis mais offre une vitesse d’AF rapide.

Avec ce mode de collimateur unique, deux techniques de mise au point sont répandues parmi les photographes :

a) La mise au point avec le collimateur central

  1. Viser le sujet pour qu’il soit recouvert par le collimateur central (qui doit être celui actif)
  2. Presser le déclencheur à mi-course pour verrouiller la mise au point
  3. Recomposer l’image sans relâcher le déclencheur
  4. Déclencher pour prendre la photo

Cette technique offre les avantages suivants :

  • la mise au point est rapide car le collimateur central est à détection de phase
  • elle fait gagner du temps car il n’y a pas besoin de manipuler la position du collimateur actif pour chaque photo

Mais aussi quelques inconvénients :

  • avec une grande ouverture (f/1.2, f/1.4) à courte distance, la recomposition entraîne une perte de netteté car la distance entre l’objectif et le sujet change du fait de la recomposition : ce changement de distance, associé à la très faible profondeur de champ, fait perdre la parfaite netteté obtenue lors de la mise au point
  • l’exposition de l’image peut changer lors de la recomposition

b) La mise au point avec un collimateur libre

  1. Composer la photo dans le viseur
  2. Déplacer le curseur sur un des 49 collimateurs pour qu’il se superpose au sujet devant être net
  3. Presser le déclencheur à mi-course pour verrouiller la mise au point
  4. Déclencher pour prendre la photo
X-T1 : Choix déporté du collimateur actif

Choix déporté du collimateur actif sur le Fujifilm X-T1

 

Cette technique offre les avantages suivants :

  • avec une grande ouverture (f/1.2, f/1.4) à courte distance, la mise au point est parfaitement nette
  • l’exposition ne change pas car il n’y a pas de recomposition après mise au point

Mais aussi quelques inconvénients :

  • l’opération est un peu plus lente car il faut déplacer le curseur jusqu’à trouver le bon collimateur
  • le collimateur choisi ne se superpose pas toujours exactement sur le sujet, entraînant parfois une légère recomposition non souhaitée
  • la mise au point peut être un peu plus lente notamment avec les collimateurs latéraux à détection de contraste

Le choix de l’une ou l’autre de ces techniques est valable, en connaissance des avantages et inconvénients de chacune. J’utilise régulièrement les deux suivant les situations.

POINT UNIQUE + AF-S

C’est le mode que l’on choisira de préférence pour les sujets statiques (paysage, architecture, nature morte, portrait, etc) sur lesquels on souhaite contrôler précisément la zone de netteté. Jouez avec la taille du curseur et les techniques évoquées précédemment pour obtenir une parfaite mise au point.

POINT UNIQUE + AF-C

C’est le mode idéal pour les sujets qui se déplacent dans le même axe que l’objectif (vers l’avant ou l’arrière), par exemple une voiture venant face à vous. Vous choisirez de préférence un curseur de taille normale, puis vous positionnerez le curseur pour qu’il soit superposé au sujet à suivre. Pressez et maintenez le déclencheur à mi-course tout en conservant le collimateur actif sur le sujet, puis déclenchez lorsque vous le souhaitez. Tant que le déclencheur reste pressé à mi-course, la mise au point s’effectue en permanence sur le sujet ciblé.

 

Mode AF X-T1 : ZONE

MENU PRISE DE VUES 1 > PARAM. AUTOFOCUS >  MODE AF > ZONE

Ce mode permet de choisir une « zone de collimateurs » à utiliser pour la mise au point. Il n’a aucun effet en mode MANUEL (M).

Lorsque vous choisissez ce mode, le viseur affiche un curseur élargi (en forme de carré ou de rectangle) qui entoure les collimateurs à utiliser pour la mise au point. C’est à dire que l’appareil cherchera à effectuer la mise au point uniquement sur la partie de l’image à l’intérieur de cette zone.

A l’aide des touches fléchées à l’arrière du boîtier, vous pouvez déplacer ce curseur parmi les 49 collimateurs afin de choisir le groupe qui doit être utilisé pour effectuer la mise au point.

X-T1 : Choix du groupe de collimateurs actifs

Choix du groupe de collimateurs actifs sur le Fujifilm X-T1

 

Durant le déplacement du curseur dans la grille, vous pouvez faire tourner la roue arrière pour choisir la taille du curseur parmi 3 possibilités :

  • carré 3×3
  • rectangle 5×3
  • carré 5×5

La taille du curseur permet de restreindre ou d’étendre le nombre de collimateurs à utiliser, et ainsi la zone de recherche du sujet. A noter que seuls les curseurs carré 3×3 et rectangle 5×3 permettent de couvrir uniquement les collimateurs à détection de phase, plus rapides pour la mise au point.

En mode AF zone, vous ne ciblez donc plus directement le sujet mais plutôt l’espace dans lequel il se trouve. C’est l’appareil qui détermine le sujet et qui effectue la mise au point dessus. C’est donc un mode semi-automatique dans lequel vous indiquez manuellement au boîtier où il doit chercher le sujet.

Le ou les collimateurs utilisés pour identifier le sujet s’éclairent en vert lorsque vous pressez le déclencheur à mi-course :

X-T1 : Collimateurs actifs en mode zone

Collimateurs actifs en mode zone sur le Fujifilm X-T1

 

Sur l’exemple ci-dessus, la zone AF choisie est représentée par les coins en blanc. Dans cette zone, l’appareil a détecté le sujet à l’aide des collimateurs éclairés en vert.

ZONE + AF-S

C’est le mode que l’on choisira pour les sujets qui se déplacent légèrement dans l’image, horizontalement, verticalement ou les deux. Le ciblage d’un sujet en mouvement par un collimateur unique est assez difficile, notamment lorsque vous souhaitez que le sujet soit excentré dans la composition. La photo ci-dessus est un bon exemple : je me trouvais sur un bateau et il m’était difficile de maintenir le phare sous un collimateur unique avec les mouvements de mer. Avec le mode zone, j’ai déplacé le curseur zone 5×5 sur la partie haut/droit de l’image et l’appareil s’est occupé de détecter le phare comme sujet principal et a effectué la mise au point dessus. Il était bien plus facile de maintenir le phare dans la zone 5×5 que sous un collimateur unique.

ZONE + AF-C

Ce mode est similaire à ZONE + AF-S dans son fonctionnement mais permet la mise au point en continu tant que vous pressez le déclencheur à mi-course et que vous conservez le sujet à l’intérieur de la zone choisie. Si vous déclenchez en « rafale » (modes CH et CL) et que vous souhaitez obtenir un bon taux d’images nettes, il est conseillé de privilégier les collimateurs à détection de phase. Choisir une zone 3×3 ou 3×5 positionnée sur les 15 collimateurs centraux (les plus gros dans la grille) vous permettra d’avoir les meilleures performances de suivi AF, mais en revanche ceci vous oblige à placer le sujet vers le centre de l’image.

 

Mode AF X-T1 : LARGE/SUIVI

MENU PRISE DE VUES 1 > PARAM. AUTOFOCUS >  MODE AF > ZONE

Avec ce mode c’est l’appareil qui détecte le sujet parmi les 77 collimateurs. Il n’a aucun effet en mode MANUEL (M).

Lorsque vous choisissez ce mode, le viseur n’affiche aucun curseur que vous pourriez déplacer (sauf en AF-C). Ainsi vous ne vous occupez pas d’indiquer au boîtier ou se trouve le sujet, c’est lui qui le détecte (par des méthode que je ne connais pas mais qui doivent très certainement être déterminées par les contrastes, les personnages, les visages, etc).

L’aspect un peu aléatoire de cette mise au point complètement assistée fait que les résultats ne sont pas toujours heureux, l’appareil effectuant parfois la mise au point sur un élément de l’image qui n’est pas celui que vous souhaiteriez.

X-T1 : Collimateurs actifs en mode large/suivi

Collimateurs actifs en mode large/suivi sur le Fujifilm X-T1

 

LARGE/SUIVI + AF-S

C’est le mode que l’on choisira pour tous les sujets qui se déplacent rapidement et aléatoirement dans l’image, latéralement, verticalement ou les deux. Lorsque le sujet est vraiment trop rapide pour être suivi par un collimateur unique ou une zone, ce mode peut être efficace pour effectuer la mise au point, si l’appareil accroche sur le bon sujet car, comme nous l’avons vu, dans ce mode vous n’avez aucun contrôle sur le sujet.

LARGE/SUIVI + AF-C

Ce mode est similaire à LARGE/SUIVI + AF-S dans son fonctionnement mais permet la mise au point en continu tant que vous pressez le déclencheur à mi-course. Toutefois, contrairement au mode AF-S où vous n’avez aucun contrôle, vous pouvez ici identifier le sujet à l’aide du curseur puis appuyer sur le déclencheur à mi-course : dans ce cas l’appareil essaiera de suivre le sujet choisi sur toute la surface de l’image.

Par exemple, si vous êtes au bord d’une route et que vous souhaitez suivre en rafale une voiture qui entre dans le champ et traverse l’image, ceci sans changer de composition, le mode LARGE/SUIVI + AF-C est le meilleur moyen pour y parvenir : positionnez le curseur à l’endroit ou va entrer la voiture dans l’image, puis dès qu’elle passe sous le curseur choisi, appuyez sur le déclencheur et démarrez la rafale dès que la mise au point est faite. Le mode de suivi devrait (normalement) suivre la voiture tout au long de la rafale et vous donner une bonne série d’images nettes.

X-T1 : Départ de la rafale en mode large/suivi

Départ de la rafale en mode large/suivi sur le Fujifilm X-T1

 

X-T1 : Poursuite de la rafale en mode large/suivi

Poursuite de la rafale en mode large/suivi sur le Fujifilm X-T1

 

 

DETECTION SUJET

MENU PRISE DE VUES 1 > PARAM. AUTOFOCUS >  DETECTION SUJET

Ce mode est complémentaire des autres modes vus précédemment. Si vous activez la détection du sujet, l’appareil essaie de reconnaître les visages. Ceci fonctionne indépendamment du collimateur ou de la zone active.  Il n’a aucun effet en mode MANUEL (M).

 

X-T1 : Détection du visage sur le Fujifilm X-T1

Détection du visage sur le Fujifilm X-T1

 

Pour que ce mode fonctionne correctement, il faut que le visage se trouve dans une partie « relativement nette » de l’image : en effet, l’appareil utilise un algorithme de détection des visages à partir de l’image reçue par le capteur en temps réel, mais pour que cet algorithme fonctionne il ne faut pas que le visage soit complètement flou.

Il convient donc d’effectuer une mise au point préalable sur le personnage ciblé afin que la détection de son visage puisse s’effectuer, puis ensuite vous pouvez avancer, reculer et/ou re-cadrer et l’appareil continuera à suivre le visage sans même qu’il soit besoin d’appuyer sur le déclencheur (vous verrez le carré vert entourer le visage en continu). Tant que ce carré reste visible, la mise au point s’effectue sur cette zone lorsque vous appuyez sur le déclencheur à mi-course.

MENU PRISE DE VUES 1 > PARAM. AUTOFOCUS >  DETECTION DES YEUX AF

Ce mode est le complément de la détection du sujet (et n’est utilisable que si la détection du sujet est active), et permet de faire la mise au point non plus sur le visage mais sur les yeux. C’est une option très utile pour les portraits à très grande ouverture, toujours délicats lorsqu’il s’agit d’obtenir des yeux parfaitement nets.

Les choix du menu sont :

  • AUTO : l’appareil détecte automatiquement l’oeil le plus proche
  • PRIORITE OEIL DROIT : l’appareil détecte l’oeil droit sur le visage
  • PRIORITE OEIL GAUCHE : l’appareil détecte l’oeil gauche sur le visage
  • NON : désactive la détection de l’oeil

Attention : oeil droit / gauche correspond à l’oeil du sujet de son point de vue et non du vôtre !

Cette détection du sujet et des yeux peut sembler être un gadget marketing mais sachez qu’elle est incroyablement efficace. Les portraitistes qui aiment l’ouverture à f/1.2 du XF 56 seront heureux de constater des yeux parfaitement nets même à courte distance !

 

Autres réglages X-T1 relatifs à l’AF

MENU PRISE DE VUES 1 > PARAM. AUTOFOCUS >  PRIO. DECL./AF.

Ici vous pouvez définir quelle doit être la priorité lorsque vous appuyez sur le déclencheur :

  • DECLENCHEUR : la priorité est sur le déclencheur et la photo est prise immédiatement même si la mise au point n’est pas faite
  • MISE AU POINT : la priorité est sur la mise au point et la photo ne sera prise que lorsque la mise au point est faite

Vous pouvez régler cette priorité indépendamment pour le mode AF-S et pour le mode AF-C.

Pour le mode AF-S je vous conseille la priorité sur la mise au point, pour le mode AF-C c’est surtout un choix déterminant pour les prises de vues en rafale :

  • soit vous tenez à obtenir une rafale continue sans « à-coups », au risque de quelques images floues dans le lot, et vous choisirez la priorité au déclenchement
  • soit vous préférez qu’il y ait moins de photos dans la rafale mais qu’elles soient toutes nettes, et vous choisirez la priorité à la mise au point

MENU PRISE DE VUES 1 > PARAM. AUTOFOCUS >  PRE-AF

Ce mode active la mise au point en continu sur votre appareil, même en mode AF-S et sans toucher au déclencheur. Je n’ai jamais vraiment saisi l’intérêt de cette option qui est plus un « vide batterie » qu’une fonction réellement utile à la mise au point. Elle est censée permettre une mise au point plus rapide sur le sujet ciblé lorsque l’on presse le déclencheur à mi-course, mais personnellement cette option ne m’a pas convaincu et je ne l’utilise pas. Sauf si vous y trouvez un véritable intérêt pour votre pratique, je vous recommande de ne pas l’activer si vous ne voulez pas voir l’autonomie de votre batterie fondre comme neige au soleil.

MENU PRISE DE VUES 1 > PARAM. AUTOFOCUS >  TEMOIN AF

Cette option sert à activer ou désactiver la lampe d’illumination de l’AF lorsque la luminosité est faible. Vous pouvez garder cette option active car elle aide l’appareil à faire la mise au point en faible lumière, par contre en soirée il vaut mieux la désactiver pour photographier les personnes car c’est une LED assez aveuglante et pas très agréable.

MENU PRISE DE VUES 4 > MODE MEM. AE/AF

Vous pouvez configurer ici le comportement du bouton AF-L situé sur la face arrière de votre boîtier. Ce bouton permet de verrouiller la mise au point effectuée, c’est à dire qu’une fois verrouillée elle ne change plus même si l’on presse une nouvelle fois le déclencheur à mi-course, et ce jusqu’à ce qu’elle soit déverrouillée.

Pour verrouiller l’AF il suffit d’appuyer sur le bouton AF-L une fois la mise au point effectuée et pendant que vous maintenez le déclencheur pressé à mi-course. Relâchez ensuite le déclencheur, le curseur AF devrait rester illuminé en vert pour symboliser que la mise au point est verrouillée.

Ce bouton est vraiment très pratique. Je m’en sers souvent lorsque je veux prendre plusieurs photos sur trépied, pour des poses longues ou pour des séquences « HDR ». J’effectue une mise au point précise avec l’AF et je la verrouille avec AF-L. Je peux ensuite prendre toute une série de photos sans avoir la nécessité de refaire la mise au point pour chacune (du moment que je ne change ni la focale, ni la position de l’appareil, ni la composition).

Vous pouvez configurer la méthode de verrouillage / déverrouillage comme ceci :

  • ENREG AE/AF ON PRESS : si vous activez cette option, l’AF reste verrouillé tant que vous maintenez le bouton AF-L pressé et se déverrouille dès que vous le relâchez
  • ENREG AE/AF ON/OFF : si vous activez cette option, l’AF se verrouille et se déverrouille en appuyant une fois sur le bouton AF-L

Note : le verrouillage de la mise au point par le bouton AF-L est inopérant lorsque DETECTION SUJET est activé.

MENU PRISE DE VUES 4 > MODE MEM. AF

Cette option est également liée au bouton AF-L et permet de déterminer son comportement concernant l’exposition, lorsqu’il est utilisé.

La technique que nous avons vue précédemment qui consiste à effectuer la mise au point avec le collimateur central, puis à recadrer et déclencher, provoque parfois un changement de l’exposition mesurée. Ceci est d’autant plus vrai avec la mesure « spot » : si vous effectuez la mise au point, avec le collimateur central en mesure « spot », sur un sujet en contrejour (un personnage face à la mer par exemple), l’appareil va calculer l’exposition pour que le sujet soit correctement exposé. Puis vous re-cadrez pour choisir une belle composition. Lorsque vous déclenchez pour prendre la photo, l’appareil re-calcule l’exposition d’après le collimateur actif qui ne se trouve plus sur le sujet mais sur un autre endroit de l’image, comme le ciel. Résultat : sur la photo le ciel est bien bleu mais le sujet initial (le personnage) est complètement sous-exposé. Pour éviter ce phénomène, il faut pouvoir verrouiller l’exposition avec la mise au point, et c’est le but de cette option.

Vous pouvez configurer la méthode de gestion de l’exposition comme ceci :

  • MEM. AF SEUL : le bouton AF-L verrouille la mise au point uniquement (l’exposition n’est pas verrouillée)
  • AE/AF SEUL : le bouton AF-L verrouille la mise au point et l’exposition

MENU PRISE DE VUES 5 > AF + MF

Si vous activez cette option, vous pourrez travailler en mode AF avec la retouche du point en manuel. La mise au point AF fonctionnera comme nous l’avons vu jusqu’ici, mais vous pourrez l’ajuster manuellement en tournant la bague de l’objectif. C’est une option très utile si vous devez affiner très précisément la mise au point, par exemple en macro photographie ou avec des grandes ouvertes à courte distance.

En revanche il vaut mieux la désactiver si vous ne comptez pas l’utiliser car vous pourriez parfois dérégler involontairement la mise au point automatique si vos doigts font légèrement tourner la bague de mise au point pendant que vous tenez l’objectif.

 

Mise au point manuelle

La mise au point manuelle ne repose plus sur les automatismes de l’appareil. C’est vous qui trouvez la parfaite netteté du sujet en manipulant la bague de l’objectif dédiée à la mise au point.

L’activation de la mise au point manuelle s’effectue de deux façons :

  • Soit en positionnant le sélecteur de mode AF (à l’avant du boîtier) sur la position M
  • Soit en agissant sur la bague de mise au point de l’objectif lorsque le mode AF + MF est actif

Note : si vous souhaitez faire le point manuellement, je vous recommande de régler parfaitement le correcteur dioptrique du viseur afin qu’il soit bien adapté à votre vue : pour cela, tournez la petite molette (à droite de la roue des ISO) jusqu’à ce que les inscriptions dans le viseur soient parfaitement nettes. Je me sers de la grille de composition dont les traits sont très fins (face au ciel par exemple) pour ajuster le correcteur.

En mode manuel, tournez la bague de mise au point de l’objectif dans une direction ou dans l’autre jusqu’à ce que l’image dans le viseur vous semble nette. Sur certains objectifs (XF 14, XF 16, XF 23, …) la bague a deux positions : AF et M. Si vous constatez que la bague ne tourne pas c’est qu’elle est en position AF. Tirez sur la bague vers l’arrière pour la déverrouiller en mode M et vous pourrez ainsi la tourner.

Pour vous aider à mieux trouver le point, des modes d’assistance à la mise au point sont disponibles, nous allons les détailler ci-après.

 

Assistance M : STANDARD

MENU PRISE DE VUES 4 > ASSIST. M.AP. > STANDARD

Cette assistance affiche simplement l’image dans le viseur telle qu’elle sera capturée si vous déclenchez. Si le sujet est flou dans le viseur, il faut agir sur la bague de mise au point de l’objectif, dans un sens ou dans l’autre, jusqu’à ce qu’il devienne net.

X-T1 : Avant réglage manuel de la mise au point

Avant réglage manuel de la mise au point sur le Fujifilm X-T1

 

En agissant sur la bague de mise au point de l’objectif, l’image apparaît nette dans le viseur :

X-T1 : Après réglage manuel de la mise au point

Après réglage manuel de la mise au point sur le Fujifilm X-T1

 

Touche FOCUS ASSIST

Il n’est pas toujours facile, dans un viseur relativement petit, de vérifier que la mise au point sur le sujet est correcte. Heureusement le X-T1 permet d’effectuer un « zoom » dans la partie de l’image ou se trouve le curseur afin de pouvoir travailler avec plus de précision. Pour activer l’agrandissement, appuyez une fois sur la touche FOCUS ASSIST à l’arrière de votre boîtier. Appuyez à nouveau pour revenir à la vue non agrandie.

Vous pouvez également activer l’agrandissement automatique dès que vous tournez la bague de mise au point (et donc sans devoir utiliser la touche FOCUS ASSIST) avec le menu suivant :

MENU PARAMETRES 1 > CONFIG. ECRAN > VERIFICATION AF. > OUI

 

Assistance M : DIVISION NUMERIQUE

MENU PRISE DE VUES 4 > ASSIST. M.AP. > DIVISER NUM. IMAGE

Cette assistance est plus précise que STANDARD car non seulement elle vous permet de visualiser la netteté, mais elle divise également l’image en tranches horizontales qui doivent être parfaitement ajustées pour obtenir une bonne mise au point.

Lorsque vous utilisez cette assistance, une zone de l’image s’affiche en noir et blanc et est découpée en tranches horizontales. En mode « zoom » toute l’image est en noir et blanc dans le viseur et les tranches sont ainsi plus visibles :

X-T1 : Division de l'image agrandie dans le viseur

Division de l’image agrandie dans le viseur du Fujifilm X-T1

 

Tournez la bague de mise au point de l’objectif jusqu’à ce que les contours du sujet s’alignent parfaitement. La division du sujet doit disparaître et il doit se trouver net dans le viseur :

X-T1 : Division corrigée de l'image agrandie dans le viseur

Division corrigée de l’image agrandie dans le viseur du Fujifilm X-T1

 

Assistance M : PICS HAUTES LUMIERES

MENU PRISE DE VUES 4 > ASSIST. M.AP. > PIC HTE LUM. M. AP.

Cette assistance est la plus précise des trois car elle vous permet d’obtenir une mise au point extrêmement fine. Elle agit sur les contours et les hautes lumières de l’image : les parties nettes sont « piquées » de points blancs (ou de couleur) afin de rapidement les identifier. En tournant la bague de l’objectif, le but est « d’amasser » un maximum de ces pics sur le sujet devant être parfaitement net.

Suivant les couleurs de l’image et afin de mieux les distinguer, vous pouvez choisir dans le menu la couleur des pics (blanc / bleu / rouge) ainsi que leur « direction » (haut / bas).

X-T1 : Pics de couleur dans le viseur

Pics de couleur dans le viseur du Fujifilm X-T1

 

Sur l’image ci-dessus, on tourne la bague de mise au point jusqu’à ce que les pics soient concentrés sur la lettre K, c’est cette partie de l’image qui sera parfaitement nette :

X-T1 : Mise au point avec les pics de couleur

Mise au point avec les pics de couleur sur le Fujifilm X-T1

 

Les raccourcis utiles

Voici quelques raccourcis bien pratiques pour gagner du temps avec la mise au point :

Déplacement rapide du curseur

Par défaut, pour déplacer le curseur AF dans la grille, il faut d’abord presser une des touches du trèfle à arrière du boitier, puis ensuite agir sur les 4 touches directionnelles pour déplacer le curseur. Ça fait deux manipulations pour une opération que l’on effectue des dizaines de fois par sortie photographique.

Si vous n’avez pas la nécessité d’assigner une fonction dédiée pour chacune des quatre touches du trèfle, je vous recommande de les paramétrer pour qu’elles ne soient plus des touches de fonction mais servent à déplacer directement le curseur.

Pour cela, sélectionnez le menu suivant :

MENU PARAMÈTRES 2 > PARAM. TOUCHE/MOLETTE > RÉGLAGE TOUCHE SÉLECTION > ZONE MISE AU POINT

Et voila ! Désormais les touches directionnelles vous permettront de déplacer directement et rapidement le curseur AF.

Choix rapide du mode AF

On peut avoir souvent besoin de changer rapidement de mode AF parmi les trois : POINT UNIQUE, ZONE, LARGE/SUIVI.

Je vous recommande d’assigner le choix du mode AF à une des touches de fonctions de votre boîtier. Personnellement je l’ai assigné à la touche de fonction qui se trouve à l’avant du X-T1, entre l’objectif et la roue codeuse. C’est pour moi le bouton idéal car je peux l’activer d’un doigt (le majeur), tout en choisissant rapidement entre AF-S ou AF-C avec le pouce de la main gauche, et ceci sans quitter l’oeil du viseur.

Changement rapide de l’assistance M

En mise au point manuelle, si vous maintenez pressée la touche FOCUS ASSIST vous pourrez alterner rapidement entre les 3 assistances : STANDARD, DIVISION NUMERIQUE et PICS HAUTES LUMIERES.

Utilisation de l’AF en mise au point manuelle

En mise au point manuelle, vous pouvez utiliser la touche AF-L pour effectuer une mise au point automatique avec l’AF, ce qui est parfois bien pratique pour faire le point très rapidement lorsque la situation l’exige (par exemple en photographie de rue).

Note : pour une raison qui m’échappe, ceci ne fonctionne pas avec les objectifs ayant une bague de mise au point AF/M : XF 14, XF 16, XF 23, …

 

Réglages AF types suivant les situations

En résumé de tout ce que nous avons vu, je vous propose quelques réglages AF types suivant les situations que vous pouvez rencontrer. Ce sont les réglages que j’emploierai mais qui ne correspondent pas forcément à vos préférences et habitudes. Vous pouvez les considérer comme une base à partir de laquelle vous pourrez « tourner ».

Sujet statique : paysage, nature morte, architecture, etc

  • AF-S + POINT UNIQUE
  • Collimateur choisi parmi les 49
  • Priorité à la mise au point

Portrait

  • AF-S + POINT UNIQUE
  • Collimateur choisi parmi les 49
  • Détection du sujet
  • Priorité à la mise au point

Portrait serré avec grande ouverture

  • AF-C + POINT UNIQUE
  • Collimateur choisi parmi les 49
  • Détection du sujet + détection oeil (AUTO ou D/G)
  • Priorité à la mise au point

Macro

  • AF-C + POINT UNIQUE
  • Collimateur choisi parmi les 49
  • Priorité à la mise au point

Sujet mobile qui se déplace dans l’axe de l’objectif

  • AF-C + POINT UNIQUE
  • Collimateur choisi parmi les 49, de préférence à détection de phase
  • Priorité à la mise au point, si rafale au déclenchement
  • Suivre le sujet en le conservant sous collimateur actif

Sujet mobile qui se déplace latéralement de manière prévisible

  • AF-C + ZONE
  • Zone 3×3 ou 3×5, positionnée de préférence sur les collimateurs à détection de phase
  • Priorité à la mise au point, si rafale au déclenchement
  • Suivre le sujet en le conservant dans la zone choisie

Sujet mobile qui se déplace latéralement de manière imprévisible

  • AF-C + LARGE/SUIVI
  • Priorité à la mise au point, si rafale au déclenchement
  • Accrocher le sujet avec le collimateur actif, puis le garder dans le cadre

 

En complément de cet article, vous pouvez télécharger ce guide de Fujifilm expliquant les différents modes de mise au point.

Si vous avez des observations, questions ou compléments d’informations suite à cet article, n’hésitez pas à commenter ci-dessous !

Lire aussi :
Réglages X-T1 – Partie 1 : JPEG
Réglages X-T1 – Partie 3 : Bracketing

Pour votre confort de lecture, ce site n’affiche pas de publicité. Si vous appréciez le contenu proposé sur LeFujiste.com et que vous souhaitez le soutenir pour qu’il continue d’exister, vous pouvez le faire en effectuant vos achats sur Amazon à l’aide des liens ci-dessous :
Voir le Fujifilm X-T1 sur Amazon
Voir le Fujifilm X-T1 + XF 18-55 sur Amazon
En savoir plus
Facebooktwittergoogle_plusmail
Billet précédent Billet suivant

Ceci peut aussi vous intéresser

16 Commentaires

  • Répondre OLIVIER 24 janvier 2017 à 16 h 55 min

    Bonjour
    en mise au point manuelle avec 18 f2 et 35 f2, un un bruit continu (comme des lamelles de diaph qui se ferment et s’ouvrent continuellement) alors que je n’ai pas ce bruit avec mon 18-55.
    Avez vous une idée du problème ?
    Merci !!!!

    • Répondre Gil 25 janvier 2017 à 9 h 18 min

      Bonjour,
      Difficile de répondre sans pouvoir entendre précisément de quel bruit il s’agit.
      Le bloc optique fait toujours un peu de bruit lors de la mise au point, et si vous le constatez sur deux optiques c’est qu’il s’agit du bruit normal.
      Dans le doute allez chez votre revendeur et comparez avec un autre 18 ou 35 pour voir…

  • Répondre Rémi Jaouen 11 novembre 2016 à 5 h 11 min

    Bonjour,
    Je viens d’acheter le xt10 qui est super (en complément de 2 reflex full frame) mais j’ai une chose qui me gêne. À mi course on fait la mise au point et on peut déclencher. Cependant même si on garde le déclencheur à mi course ensuite pour faire plusieurs photos l’appareil ne mémorise pas la mise au point et il faut la refaire. Bien sûr il y a le bouton AF lock qui permet cela mais généralement en gardant le déclencheur à mi course entre les déclenchements on garde la mémorisation de l’AF. Auriez-vous une solution à ce problème? Merci

    • Répondre Gil 11 novembre 2016 à 9 h 50 min

      Bonjour,
      Je ne crois pas que cela soit possible. Je viens de faire quelques essais, mon X-T1 refait la mise au point avant le déclenchement même si je reste appuyé à mi-course (j’ai donné la priorité à l’AF et non au déclenchement). En solutions alternatives, vous pouvez utiliser l’AF-C ou le bouton AF-L (soit en on/off, soit en pression continue), mais ce n’est sans doute pas ce que vous souhaitez…

    • Répondre Karl 13 novembre 2016 à 17 h 15 min

      Me voilà rassuré, je ne suis pas le seul à avoir été perturbé par ce mode de fonctionnement (X-T1 pour ma part). Je n’ai pas trouvé de solution hormis me convertir à l’utilisation de l’AF lock sous le pouce, mais difficile de lutter contre les vieilles habitudes…

      Quoi qu’il en soit, merci Gil pour ce remarquable travail de synthèse.

  • Répondre Nicolas T 28 août 2016 à 14 h 25 min

    Salut Gil

    Une autre fonction super interessante (et qui n’est disponible chez Canon que sur le 1dX !!!…et oui)
    C’est la mesure de l’exposition en mode spot sur le collimateur sélectionné…Très pratique et qui plus du tout nécessaire le cadrage-recadrage que ce soit pour l’expo ou la MAP…
    MENU 5 – Dernière ligne

    Inexistant même sur le Mark III (peut être chez Nikon..je ne sais pas)

    A bientôt

    • Répondre Gil 28 août 2016 à 18 h 35 min

      Merci Nicolas pour ce retour, il me semble que cette fonction existe aussi chez Nikon, sur le D810 et peut-être d’autres appareils. A confirmer !

  • Répondre Stephan Bartholomeus 7 août 2016 à 23 h 34 min

    Bonjour Gil,

    Article très instructif !

    J’ai remarqué qu’en mode « large suivi + AF-C » le déplacement du collimateur se limite à une zone de 15 collimateurs. Je ne peux déplacer sur l’ensemble de l’image. Normal ou existe t’il un moyen ?
    Merci

    • Répondre Gil 9 août 2016 à 11 h 47 min

      Bonjour Stephan,
      Oui c’est normal car ce sont les collimateurs centraux qui sont les seuls utilisables en AF-C.

  • Répondre moyse 22 mars 2016 à 7 h 46 min

    Salut ce week end j ai été faire des photos de rallye et j ai constater un autre changement en mode Large/suivi + AF-C et la rafale CH. au niveau des colimateurs il ne te reste plus que les 15 centraux et si tu repasse en CL la tu les a tous !

    bonne journee

    moyse

  • Répondre Laurent 5 mars 2016 à 11 h 21 min

    Merci pour les éclaircissements . C est très factuel et donc très utile sur le terrain.

  • Répondre GP1 29 février 2016 à 8 h 29 min

    Bravo et merci pour cet article très clair.
    Désormais, j’utiliserai à meilleur escient l’AF de mon XT1.

  • Répondre Denis 25 février 2016 à 15 h 32 min

    Bravo pour le travail.
    Sujet traité avec beaucoup de clarté.
    Juste une remarque à préciser concernant le bouton AF-L :
    En mode AF-S ou AF-C (quelque soit le (ou les) collimateur(s) choisi(s)), celui-ci est inopérant si dans le menu AF Param. Autofocus, détecteur de sujet est réglé sur OUI

    • Répondre Gil 25 février 2016 à 18 h 01 min

      Bonjour,
      J’ai modifié l’article pour ajouter votre précision concernant le bouton AF-L associé à la détection du sujet.
      Merci !

  • Répondre mikats 20 février 2016 à 15 h 19 min

    merci pour cet article tres clair et complet .quelques subtilités m’avaient échappées

  • Répondre frederic 20 février 2016 à 9 h 01 min

    Encore un très bon article merci pour tout ce travail . Voici un autre lien pour l’af fuji , très détaillé si on clic sur les onglets .
    http://fujifilm-x.com/af/en/index.html

  • Déposer un message