X-T1 : Réglages JPEG
Guide

Réglages X-T1 – Partie 1 : JPEG

Réglages X-T1 pour les images au format JPEG.

Les appareils photo numériques sont de véritables petits ordinateurs bourrés de fonctions et de paramètres, et il faut le reconnaître, les modes d’emploi ne sont pas toujours très clairs pour le photographe qui débute avec une marque. Avec cette série d’articles, je vais expliquer en détails les différents réglages du Fujifilm X-T1 afin qu’il n’ait plus aucun secret pour vous.

Cette première partie traite des options propres aux images JPEG avec le X-T1.

Note : bien que l’article concerne le Fujifilm X-T1 car c’est le boîtier de la gamme qui comporte le plus d’options, la plupart des réglages expliqués ici sont aussi disponibles pour votre appareil (X-T10, X-E1, X-E2, X-Pro1, X100S/X100T, …), parfois dans des menus différents et avec des labels abrégés.

Si vous n’enregistrez vos fichiers qu’en RAW, la plupart des réglages indiqués ici n’ont aucun impact sur le fichier RAW et vous pouvez choisir de les ignorer complètement.

 

Qualité et taille d’image

MENU PARAMÈTRES 1 > QUALITE D’IMAGE

Le tout premier choix lorsque l’on photographie en JPEG est de définir quelle sera la dimension des images (en pixels), ainsi que leur qualité (finesse).

> TAILLE D’IMAGE 

Vous pouvez choisir ici quel doit être le format de l’image ainsi que sa dimension en pixels.

Un préfixe (L, M, S) indique symboliquement les dimensions :

  • L : « Large » en Anglais. L’image est enregistrée à sa dimension maximum (jusqu’à 4896 x 3264 pixels, soit 16 megapixels).
  • M : « Medium » en Anglais. L’image est enregistrée en dimension réduite (jusqu’à 3456 x 2304 pixels, soit 8 megapixels).
  • S : « Small » en Anglais. L’image est enregistrée en dimension minimum (jusqu’à 2496 x 1664 pixels, soit 4 megapixels).

Quelle taille choisir ?

  • Si vous imprimez vos photos en grande taille (A3 et supérieur) ou que vous les visualisez sur un écran très haute résolution (4K), choisissez sans hésiter le mode L.
  • Si vous imprimez vos photos en 10×15 ou A4 au maximum ou que vous les visualisez sur un écran haute résolution (Full HD), le mode M est un bon compromis.
  • Si vous n’imprimez pas vos photos et qu’elles sont destinées à être publiées sur le web en dimension réduite, vous pouvez choisir le mode S.

Et l’occupation dans la carte mémoire ?

Vous pourriez être tenté(e) de choisir le mode M voire S avec l’idée de pouvoir enregistrer plus de photos dans votre carte SD mais je ne pense pas que ça soit une très bonne chose, surtout si vous comptez imprimer vos photos en grand format. En effet, de nos jours les cartes SD sont relativement abordables, surtout si vous n’avez pas besoin de cartes très rapides à l’enregistrement (nécessaires lorsque l’on utilise beaucoup le mode « rafale »). Vous pouvez trouver des cartes 32, 64 et même 128 Go à des prix très intéressants. Une carte SD ne pèse rien et n’occupe pas beaucoup d’espace dans votre sac, si vous partez en voyage n’hésitez pas à en prendre plusieurs : d’ailleurs il vaut mieux partir avec 4 cartes 16 Go plutôt qu’avec 1 carte 128 Go, car en cas de panne de la carte 128 Go vous perdrez 100% de vos photos, alors que si l’une de vos cartes 16 Go vous lâche vous n’aurez pas tout perdu… Dans une carte 16 Go vous pouvez enregistrer environ 2500 photos de dimension et qualité maximum (au format 3:2).

Accolé au symbole de dimension se trouve le « ratio » (largeur / hauteur) du format de l’image :

  • 3:2 – C’est le ratio qui correspond au format 24×36, que vous choisirez si vous souhaitez que vos photos respectent ce format classique.
  • 16:9 – C’est le ratio des écrans et téléviseurs haute définition, à sélectionner de préférence si vos photos sont destinées à être affichées sur ces média.
  • 1:1 – C’est le ratio du format « carré », si vous aimez travailler dans ce format.

Note : attention au choix du format car il ne peut pas être changé après coup ! Une photo prise au format 1:1 ne pourra pas être transformée en 3:2, sauf en re-cadrant dans l’image mais au prix d’une perte d’informations.

> QUALITÉ D’IMAGE 

Ce menu permet de choisir à la fois le type de fichier généré (JPEG et/ou RAW) ainsi que la qualité d’image.

  • FINE : l’image est enregistrée dans un fichier JPEG uniquement, et en qualité maximum
  • NORMAL : l’image est enregistrée dans un fichier JPEG uniquement, mais en qualité réduite car compressée (avec pertes) pour occuper moins d’espace dans la carte
  • FINE+RAW : même chose que FINE mais un fichier RAW est également enregistré dans la carte mémoire
  • NORMAL+RAW : même chose que NORMAL mais un fichier RAW est également enregistré dans la carte mémoire
  • RAW : l’image est enregistrée dans un fichier RAW uniquement

Que choisir ?

  • Dans tous les cas je vous déconseille de choisir NORMAL pour gagner un peu de place sur la carte SD car l’image sera assez dégradée à cause de l’importante compression JPEG. Vous avez investi dans une ou plusieurs optiques Fujifilm de haut vol, il serait dommage d’annihiler un excellent piqué par des artefacts de compression.
  • Si vous n’avez aucune affinité avec le RAW choisissez FINE.
  • Si vous préférez le JPEG mais que vous souhaitez disposer du fichier RAW comme un « négatif d’archivage », ou que vous aimez post-traiter quelques photos choisies, alors sélectionnez FINE+RAW.
  • Si vous ne travaillez qu’en RAW… merci d’avoir lu jusqu’ici cet article dédié au JPEG !

Voici une présentation (en mode « crop 100% ») des différentes combinaisons de tailles et de qualité au même rapport d’agrandissement :

X-T1 : Les combinaisons de taille et de qualité

Les combinaisons de taille et de qualité sur le Fujifilm X-T1

 

Plage dynamique

MENU PARAMÈTRES 1 > PLAGE DYNAMIQUE

Ce paramètre sert à étendre la plage dynamique native de l’appareil. On entend par « plage dynamique » la capacité du capteur à enregistrer l’ensemble des tonalités de la scène allant des tons sombres (noir) aux tons clairs (blanc). Contrairement à l’oeil humain, le capteur d’un appareil photo n’est pas capable d’enregistrer à la fois les détails dans les zones très sombres et dans les zones très claires de l’image. Vous l’aurez sans doutes déjà constaté en photographiant un paysage à midi en plein soleil : soit les zones ombragées sont complètement noires et le ciel est bien exposé (bleu avec ses nuages), soit les zones ombragées sont bien exposées mais le ciel est blanc et sans détails.

Grâce à ce menu, vous pouvez augmenter (un petit peu) la dynamique d’une photo afin de réduire le contraste et obtenir plus de détails dans les zones de hautes lumières sans sacrifier les détails dans les zones de basses lumières. Lorsque ce paramètre est activé, l’appareil « sous-expose » (en interne) la photo pour conserver des détails dans les hautes lumières – qui seraient brulées autrement – puis remonte les basses lumières avec une courbe de luminosité. Ceci permet d’obtenir une photo un peu moins contrastée qu’avec la seule dynamique native du boîtier, mais au prix d’un peu plus de « bruit » dans les zones de basses lumières. Toutefois, pour compenser la sous-exposition et ne pas perdre les détails dans les basses lumières, la sensibilité doit être augmentée (jusqu’à 800 ISO).

Les options sur menu sont les suivantes :

  • AUTO : le boîtier active automatiquement l’étendue de la plage dynamique suivant la scène, si elle est très contrastée il positionne le réglage sur 200%, autrement sur 100%.
  • 100% : correspond à la désactivation de la plage dynamique étendue, c’est à dire que l’image est capturée d’après la plage dynamique native du boîtier.
  • 200% : étend la plage dynamique de 1 IL (indice de luminosité). La sensibilité ne peut pas être inférieure à 400 ISO.
  • 400% : étend la plage dynamique de 2 IL. La sensibilité ne peut pas être inférieure à 800 ISO.

Quel mode choisir ?

  • Si vous êtes en balade et capturez tous types de photos, et que vous ne tenez pas impérativement à ce que la sensibilité soit de 200 ISO, activez le mode AUTO et n’y pensez plus.
  • Si vous photographiez en intérieur, dans une zone d’ombre, dans un lieu qui ne présente pas de contraste significatif, ou que vous tenez à ce que la sensibilité ne dépasse pas 200 ISO, activez le mode 100%.
  • Si vous photographiez une scène moyennement contrastée à fortement contrastée (montagnes ou plage en plein soleil), activez le mode 200% ou 400%.

Voici une présentation (en mode « crop 100% ») des trois plages dynamiques du X-T1 :

X-T1 : Réglages de la plage dynamique

Les plages dynamiques du Fujifilm X-T1

 

Simulation de film

MENU PARAMÈTRES 1 > SIMULATION DE FILM

Ce réglage vous permet d’obtenir un rendu particulier (colorimétrie et contraste) de vos photos. Si vous avez utilisé des pellicules argentiques Fujifilm par le passé, les noms de ces profils vous seront familiers :

  • STD (PROVIA) : c’est le rendu le plus neutre dans les tons et dans la saturation des couleurs, aussi appelé « Standard »
  • V (VELVIA) : contraste et saturation des couleurs très importante
  • S (ASTIA) : son rendu est proche de PROVIA mais le contraste est plus doux
  • C (CLASSIC CHROME) : léger contraste mais saturation des couleurs réduite
  • N/H (PRO NEG. HI) : son rendu est proche de ASTIA mais avec des couleurs moins saturées
  • N/S (PRO NEG. STD) : même saturation des couleurs que PRO NEG. HI mais avec un contraste minimal
  • B : noir et blanc sans filtre des couleurs
  • B/Y : noir et blanc avec filtre jaune
  • B/R : noir et blanc avec filtre rouge
  • B/G : noir et blanc avec filtre vert
  • SEPIA : simulation du rendu du même nom

Quel mode choisir ?

  • Si vous êtes en balade et capturez tous types de photos et que vous n’avez pas envie de vous casser la tête à changer de profil régulièrement, ou que vous préférez que vos photos soient neutres et équilibrées, choisissez PROVIA
  • Si vous faites du paysage, ou que vous souhaitez obtenir des images « péchues » très contrastées et saturées, choisissez VELVIA
  • Si vous faites du portrait, des natures mortes, ou que vous recherchez la douceur, choisissez ASTIA / PRO NEG. HI ou PRO NEG. STD
  • Si vous aimez les photos un peu dé-saturées au rendu proche de l’image cinéma, choisissez CLASSIC CHROME
  • Enfin si vous êtes adeptes du noir et blanc, choisissez un des profils B avec ou sans filtre de couleur :
    • Le filtre Y (JAUNE) ajoute du contraste et assombrit légèrement le ciel
    • Le filtre R (ROUGE) ajoute du contraste et assombrit fortement le ciel
    • Le filtre G (VERT) adoucit les tons chair dans les portraits

Voici les onze simulations de film disponibles sur le X-T1 :

X-T1 : Réglages des simulations de films

Les simulations de films sur le Fujifilm X-T1

 

Balance des blancs

MENU PARAMÈTRES 2 > BALANCE DES BLANCS

Ce paramètre est très important lorsque l’on travaille en JPEG puisqu’il contrôle la neutralité des couleurs sur la photo. Comme la balance des blancs est difficile à rattraper en post-traitement, il convient de toujours veiller à bien la régler avant de déclencher.

Suivant les sources de lumière (soleil, ombre, éclairages publics, lampes halogènes, etc), la « température de couleur » de la lumière oscille entre des valeurs allant du froid au chaud : une température froide donne un rendu bleuté à l’image alors qu’une température chaude donne un rendu jaune/orangé. Vous avez déjà vu ces photos de soirées avec une forte dominante orangée, il s’agit d’images dont la balance des blancs n’a pas été correctement réglée.

Le réglage de la balance des blancs consiste à corriger cette dominante de couleur afin de rendre les blancs véritablement blancs et non bleutés, orangés ou verdâtres.

Note : la balance des blancs est un sujet complexe qui dépasse le cadre de cet article. Je vous recommande la lecture de cet excellent article d’Arnaud Frich qui explique en détails tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Réglez la balance des blancs sur AUTO si vous souhaitez laisser l’appareil choisir une valeur après analyse de la scène (les résultats sont corrects la plupart du temps) ou bien choisissez un des types d’éclairages parmi ceux proposés, pour plus de précision : il s’agit de choisir d’après l’éclairage dominant, c’est à dire que si vous photographiez en intérieur avec une source de lumière principale de type incandescente et une source secondaire de type tungstène, le choix doit se porter sur incandescent car c’est l’éclairage dominant.

Pour un maximum de précision, vous avez aussi la possibilité de mesurer directement la valeur idéale comme ceci :

  1. Choisissez le mode « Personnalisé » (celui juste en dessous de AUTO) et appuyez sur OK
  2. Visez un objet blanc (une feuille de papier, un tee-shirt, une nappe, …) pour qu’il occupe tout l’espace dans le viseur, puis déclenchez
  3. Si le mot « TERMINE ! » apparaît en haut de l’écran, appuyez sur OK pour valider le réglage
  4. Si le mot « EN DESSOUS » apparaît en haut de l’écran, tournez la couronne de correction d’exposition sur +1, +2 ou +3 et réessayez
  5. Si le mot « AU DESSUS » apparaît en haut de l’écran, tournez la couronne de correction d’exposition sur -1, -2 ou -3 et réessayez

Lorsque vous avez le temps et pour un contrôle parfait de la balance des blancs, mesurez-la comme indiqué ci-dessus ! C’est vraiment très important en JPEG car, je le rappelle, une mauvaise balance des blancs se rattrape très difficilement après coup.

Voici un exemple de balance des blancs en mode « AUTO » et en mode mesurée :

X-T1 : Réglages de la balance des blancs

Réglages de la balance des blancs sur le Fujifilm X-T1

 

Couleurs / Détails / Tons

MENU PARAMÈTRES 2 > COULEUR

Ce paramètre sert à contrôler la saturation des couleurs sur l’image.

Ses valeurs vont de -2 (couleurs moins saturées) à +2 (couleurs plus saturées). On aura souvent tendance à saturer certains sujets tels que les paysages et en dé-saturer d’autres tels que les portraits doux.

X-T1 : Réglages de la couleur

Réglages de la couleur sur le Fujifilm X-T1

 

MENU PARAMÈTRES 2 > DETAIL

Ce paramètre contrôle la netteté de l’image, aussi appelé « accentuation ». Quelques explications sur l’accentuation sont disponibles ici.

Ses valeurs vont de -2 (doux) à +2 (fort). On choisira d’accentuer certains sujets tels que l’architecture ou le paysage, et en atténuer d’autres tels que les portraits féminins.

X-T1 : Réglages de la netteté

Réglages de la netteté sur le Fujifilm X-T1 (crop 100%)

 

MENU PARAMÈTRES 2 > TON LUMIERE

Ce paramètre contrôle l’intensité des hautes lumières (les zones les plus claires de l’image).

Ses valeurs vont de -2 (doux) à +2 (fort). Si vous souhaitez ajouter plus de contraste sur votre image, choisissez une valeur haute, dans le cas contraire une valeur neutre ou basse.

X-T1 : Réglages des tons lumières

Réglages des tons lumières sur le Fujifilm X-T1

 

MENU PARAMÈTRES 2 > TON OMBRE

Ce paramètre contrôle l’intensité des basses lumières (les zones les plus sombres de l’image).

Ses valeurs vont de -2 (doux) à +2 (fort). Si vous souhaitez ajouter plus de contraste sur votre image, choisissez une valeur haute, dans le cas contraire une valeur neutre ou basse.

X-T1 : Réglages des tons ombres

Réglages des tons ombres sur le Fujifilm X-T1

 

Réduction du bruit

MENU PARAMÈTRES 3 > REDUCTION DU BRUIT

Le « bruit » dans une photo est la conséquence de l’augmentation de la sensibilité (ISO). Plus la valeur ISO choisie est élevée, plus l’image comportera ce bruit qui se traduit visuellement par un effet de « grain » sur toute la surface de l’image.

Au niveau électronique, l’augmentation de la sensibilité correspond à une amplification du signal reçu. Cette amplification permet de faire apparaître des détails qui seraient complètement noirs autrement, c’est ce qui permet de photographier en faible luminosité sans flash, mais le prix à payer est l’apparition de ce bruit. A très hauts ISO (6400 et au delà), le bruit est très perceptible sur l’image.

Cette fonction sert à éliminer (partiellement) ce bruit sur l’image. Mais comme il s’agit d’une correction logicielle, elle entraîne un « lissage » des pixels qui n’est pas toujours très esthétique et qui provoque la perte des fins détails. Sur certaines photos telles que des portraits féminins, ce lissage donne parfois une impression de « poupées de cire » pas très réalistes.

Les valeurs vont de -2 (bas) à +2 (haut). Si vous souhaitez atténuer le bruit à haute sensibilité, choisissez une valeur haute, dans le cas contraire une valeur neutre ou basse.

Je vous recommande de positionner cette valeur sur -2 pour éviter cet effet de lissage assez décrié sur les forums. Le grain n’est pas forcément inesthétique et, à mon sens, il est visuellement plus agréable qu’un lissage excessif qui donne un effet plastique aux éléments de l’image.

Voici une présentation (en mode « crop 100% ») des effets de la réduction du bruit :

X-T1 : Réglages de la réduction du bruit

Réglages de la réduction du bruit sur le Fujifilm X-T1

 

Quelle incidence sur le fichier RAW ?

C’est une question qui revient très souvent sur les forums de discussion : si l’on travaille en RAW+JPEG, quel est l’impact de tous ces réglages sur le fichier RAW ?

La réponse est simple : aucun !

En effet, tous ces réglages ne concernent que la génération du fichier JPEG par votre boîtier. Le fichier RAW contient les données brutes du capteur et n’est en aucune manière altéré par les réglages tels que TAILLE, COULEUR, DETAIL, TONS LUMIERE, TONS OMBRE, REDUCTION DU BRUIT, SIMULATION DE FILM, BALANCE DES BLANCS.

Le seul paramètre qui peut avoir un impact sur le fichier RAW c’est PLAGE DYNAMIQUE lorsqu’il est positionné sur une valeur autre que 100%, car ces choix provoquent une augmentation des ISO (jusqu’à 800 ISO) qui serait inutile en mode RAW uniquement.

En résumé, vous pouvez vous amuser avec toutes les combinaisons de réglages JPEG, du moment que vous enregistrez aussi la photo en RAW vous aurez la certitude de pouvoir re-travailler votre photo en post-traitement à partir d’une image « neutre ».

 

Quelques propositions de réglages X-T1 

Je vous propose ici quelques réglages types suivant les sujets. Il s’agit des réglages que j’emploie mais qui ne correspondent pas forcément à vos goûts en termes de rendu, veuillez donc les considérer comme une base à partir de laquelle vous pourrez « tourner », suivant vos préférences personnelles.

Notez que vous pouvez enregistrer plusieurs profils personnalisés dans le menu PARAMÈTRES 3 > ENR REG PERSO :

  • Choisissez un profil parmi les 7 personnalisables
  • Réglez les paramètres d’après vos choix (voir les propositions ci-après)
  • Appuyez sur ENR REGL ACTUELS

Vos profils personnalisés peuvent ensuite être rapidement rappelés par la touche Q, ou bien par un des boutons de fonction du boîtier (maintenez un bouton enfoncé quelques secondes, puis lorsque le menu apparaît sélectionnez SELECT REGL PERSO et appuyez sur OK).

Paysage en couleur
PLAGE DYNAMIQUE : 200%
SIMULATION DE FILM : VELVIA
BALANCE DES BLANCS : AUTO ou mesurée
COULEUR : 0
DETAIL : +1
TON LUMIERE : 0
TON OMBRE : 0
REDUCTION DU BRUIT : -2

Paysage en noir et blanc
PLAGE DYNAMIQUE : 100%
SIMULATION DE FILM : B/R
BALANCE DES BLANCS : AUTO
COULEUR : 0
DETAIL : +1
TON LUMIERE : +1
TON OMBRE : +1
REDUCTION DU BRUIT : -2

Rue en couleur
PLAGE DYNAMIQUE : 100%
SIMULATION DE FILM : PROVIA ou CLASSIC CHROME
BALANCE DES BLANCS : AUTO
COULEUR : +1
DETAIL : +1
TON LUMIERE : 0
TON OMBRE : +1
REDUCTION DU BRUIT : -2

Rue en noir et blanc
PLAGE DYNAMIQUE : 100%
SIMULATION DE FILM : B/Y
BALANCE DES BLANCS : AUTO
COULEUR : 0
DETAIL : +1
TON LUMIERE : +1
TON OMBRE : +2
REDUCTION DU BRUIT : -2

Portrait en couleur
PLAGE DYNAMIQUE : 100%
SIMULATION DE FILM : PRO NEG. HI
BALANCE DES BLANCS : Mesurée
COULEUR : 0
DETAIL : 0
TON LUMIERE : 0
TON OMBRE : 0
REDUCTION DU BRUIT : -2

Portrait en noir et blanc
PLAGE DYNAMIQUE : 100%
SIMULATION DE FILM : B/G
BALANCE DES BLANCS : AUTO
COULEUR : 0
DETAIL : 0
TON LUMIERE : 0
TON OMBRE : +1
REDUCTION DU BRUIT : -2

Architecture en couleur
PLAGE DYNAMIQUE : 200%
SIMULATION DE FILM : PROVIA ou VELVIA
BALANCE DES BLANCS : AUTO
COULEUR : +1
DETAIL : +1
TON LUMIERE : 0
TON OMBRE : 0
REDUCTION DU BRUIT : -2

Architecture en noir et blanc
PLAGE DYNAMIQUE : 100%
SIMULATION DE FILM : B/Y
BALANCE DES BLANCS : AUTO
COULEUR : 0
DETAIL : +1
TON LUMIERE : +1
TON OMBRE : +2
REDUCTION DU BRUIT : -2

« Passe partout » en couleur
PLAGE DYNAMIQUE : AUTO
SIMULATION DE FILM : PROVIA
BALANCE DES BLANCS : AUTO
COULEUR : +1
DETAIL : +1
TON LUMIERE : 0
TON OMBRE : 0
REDUCTION DU BRUIT : -2

« Passe partout » en noir et blanc
PLAGE DYNAMIQUE : 100%
SIMULATION DE FILM : B/Y
BALANCE DES BLANCS : AUTO
COULEUR : 0
DETAIL : +1
TON LUMIERE : 0
TON OMBRE : +1
REDUCTION DU BRUIT : -2

Lire aussi :
Réglages X-T1 – Partie 2 : La mise au point
Réglages X-T1 – Partie 3 : Bracketing

Pour votre confort de lecture, ce site n’affiche pas de publicité. Si vous appréciez le contenu proposé sur LeFujiste.com et que vous souhaitez le soutenir pour qu’il continue d’exister, vous pouvez le faire en effectuant vos achats sur Amazon à l’aide des liens ci-dessous :
Voir le Fujifilm X-T1 sur Amazon
Voir le Fujifilm X-T1 + XF 18-55 sur Amazon
En savoir plus
Facebooktwittergoogle_plusmail
Billet précédent Billet suivant

Ceci peut aussi vous intéresser

27 Commentaires

  • Répondre Colette LAZAREWITCH 18 mai 2017 à 6 h 55 min

    Merci ! j’ai depuis peu un X-T10 infiniment moins lourd que mon Pentax K5II, (j’ai 4 fois vingt printemps, détail qui compte) mais si je réussis mes paysages, je loupe tout dès qu’il y a mouvement. Et je ne comprends pas bien les règlages le mode d’emploi étant…. complexe ! Je reprends tout à zéro avec les informations que vous voulez bien nous donner. Merci infiniment. J’espère que je finirais par y arriver.

  • Répondre MAURIN 5 février 2017 à 12 h 04 min

    Bonjour, bravo pour votre site qui est un must dans l’environnement FUJI, à la fois technique et pédagogique.
    Que recommanderiez-vous comme réglage pour photo en intérieur, avec ou sans flash ?
    Merci , bien cordialement
    Olivier

    • Répondre Gil 5 février 2017 à 15 h 25 min

      Bonjour,
      Merci pour les encouragements.
      Il est très difficile de répondre à votre question tant les cas sont divers dans la photo en intérieur (portraits, soirées, nature morte, …)
      En règle générale vous prendrez soin à compenser la faible lumière par une grande ouverture afin de conserver une vitesse d’obturation suffisante sans trop monter en ISO.

  • Répondre Alain 26 janvier 2017 à 10 h 39 min

    Bonjour je voulais vous remercier d’un programme clair et précis agréable à lire moi qui a un X-T 10 je viens de découvrir avec précision les réglages par votre soin de nous les communiquer Ça serait avec plaisir de vous suivre sur d’autres sujets ou d’autres propositions en faite moi part si on peut vous trouver sur notre blog ou un suivi de photos avec réglages merci beaucoup cordialement

  • Répondre Erwan 18 janvier 2017 à 17 h 20 min

    Bonjour,
    Très bon site et sujets explicites que je lis avec plaisir.
    Je compte acquérir un XT2 rapidement, mais ne maîtrisant pas tous les paramétrages de ses nouveaux boitiers truffés de paramétrages (je suis resté à l’époque de l’argentique ;)), pourriez vous me dire si les propositions de paramétrages du XT1 sont valables sur les XT2 malgré un capteur différents? Cela me permettrait d’avoir une base que je ferais évoluer en fonction de mon apprentissage, mais surtout d’avoir des clichés convenables dès le début.
    Autre question, en lisant à droite et à gauche, certains utilisateurs constatent des points lumineux (pixels) lors de la pose longue et conseillent dans ses conditions de faire du pixel mapping (est ce le menu « configuration pixel » dans le boitier?) et avez vous eu connaissance de cet effet?

    • Répondre Gil 19 janvier 2017 à 9 h 07 min

      Bonjour,
      Vous retrouverez la plupart des réglages du X-T1 sur le X-T2, quelques-uns seront agencés un peu différemment mais en cherchant dans les menus ça ne devrait pas poser de problèmes.
      J’envisage d’écrire un nouvel article sur les réglages du X-T2 prochainement.
      Le X-T2 contient effectivement une fonction de pixel mapping, mais je ne l’ai pas utilisée alors je ne peux pas vraiment vous éclairer sur ce sujet.

  • Répondre william 16 janvier 2017 à 17 h 08 min

    bonjour
    je viens de découvrir votre site ,et grâce a vous j’apprends beaucoup sur les réglages des fuji.Je n’ai pas encore de xt1 ou xt10 je n’ai qu’ un fuji x-s1,et après comparaison avec certains grands »pros » du dimanche équipés chez les concurrents de fuji,il se trouve que beaucoup de mes photos arrivent a les étonner(qualité des couleurs,flou arrière plan)Même s’il se moquent de moi et de mon appareil pour gamin(dixit).
    Fuji m’a permis d’y arriver et je pense que cette année je vais passer au xt-10.

    merci de partager vos connaissances.
    william

    • Répondre Gil 16 janvier 2017 à 17 h 42 min

      Bonjour William,
      Et oui, le matériel ne fait pas tout !
      Le X-T10 est un excellent appareil qui devrait vous satisfaire.

  • Répondre Pruvost 16 janvier 2017 à 8 h 18 min

    Bonjour, le must en explications.

    Grand bravo à l’auteur !

  • Répondre BenJ 28 août 2016 à 15 h 47 min

    Bravo Gil ! Super didactique.
    Je n’ai jamais pris le temps de bien règler mon X-E1 car je travaillais en RAW mais depuis peu je veux sortir du Jpeg le mieux possible, donc les préreglages proposées font gagner un temps precieux, sans avoir à trop tatonner.

    Je commence aussi à bien comprendre le DR. Etant chez Sony avant, le DR débouche les ombres, chez Fuji c’est le contraire, ce sont les hautes lumières qui sont attenuées pour éviter de cramer.

    Je vais aller decouvrir le reste des articles 😉

  • Répondre Pierre Ginoux 23 mars 2016 à 20 h 11 min

    En jpeg , Pour éviter de réduire la plage dynamique et rester le plus longtemps en bas Iso, avec une scène à fort contraste mettre 100% et en reglage tonalités H- 2 et S -2 , conseils donnés par j M Sépulcre dans son très bon E book.

  • Répondre Ginoux 7 mars 2016 à 22 h 14 min

    Sur un schéma représentant les simulations de films fuji, le classic chrome est représenté avec des tons plus dur que le provia or vous le signalez comme ayant un faible contraste.
    Merci.

    • Répondre Gil 8 mars 2016 à 8 h 42 min

      Bonjour Ginoux,
      J’ai écrit « Contraste léger » ce qui prête à confusion, j’aurai du écrire « Léger contraste » pour indiquer qu’effectivement le Classic Chrome est un peu plus contrasté que Provia.
      Je corrige, merci.

  • Répondre Patrick Urbani 1 mars 2016 à 22 h 19 min

    Bonsoir,

    Pensez-vous svp que la simulation noir et blanc Acros présente sur le X Pro 2 sera intégrée sur le X T10 via une mise à jour ?

    Merci d’avance

    • Répondre Gil 2 mars 2016 à 7 h 55 min

      Bonjour,
      A priori ce ne sera pas possible, Fujifilm ayant indiqué que Acros était lié au nouveau processeur XPro.

      • Répondre Patrick Urbani 2 mars 2016 à 10 h 29 min

        Dommage ! Espérons peut être un miracle que ça puisse quand même se réaliser sous la demande d’utilisateurs Fujistes.

        En tout cas, votre site est excellent et une fabuleuse mine d’informations sur l’utilisation des boitiers Fuji X qui sont réellement de superbes outils photo.

  • Répondre Richard 17 février 2016 à 13 h 57 min

    Bonjour, j’ai suivi vos (très bons) conseils et ai réglé 6 différents réglages persos (C1 à C6, en plus du réglage BASE, accessibles à partir du bouton Q).
    J’ai l’habitude de mettre l’appareil sur OFF si je ne pense pas prendre de photos pendant un délai assez long, afin d’économiser la batterie (qui en a bien besoin !).
    Dans ce cas, si avant l’extinction j’étais en C2 par exemple, lorsque je rallume l’appareil, je reviens systématiquement en BASE.
    Ce qui est souvent embêtant.
    Je n’ai pas trouvé de moyen pour figer le réglage perso. Avez-vous une solution ?
    Merci d’avance !
    Richard

    • Répondre Gil 17 février 2016 à 14 h 01 min

      Bonjour Richard,
      Cette confusion existe depuis le début, et malgré les diverses demandes auprès de Fuji ceci n’a jamais changé.
      En fait, lorsque vous éteignez et rallumez votre appareil, malgré le fait que le sélecteur de profil affiche BASE, c’est bien le dernier profil utilisé qui reste actif.
      Vous pouvez d’ailleurs le vérifier très simplement : si vous éteignez l’appareil avec un profil N&B (par exemple), une fois que vous rallumez l’appareil vous constaterez que l’image dans le viseur est toujours bien en N&B, ce qui indique que c’est ce profil là qui est actif.
      Ne tenez donc pas compte du mot BASE dans le menu Q.

      • Répondre Richard 17 février 2016 à 16 h 11 min

        Votre dernière phrase est un très bon conseil !
        C’est quand même dommage, ce serait sympa de pouvoir avoir un réglage passe-partout utilisable en cas d’urgence sans se casser la tête et sans grand risque d’erreur (un réglage de base, quoi, justement…) et de considérer les Cx comme des réglages spécifiques.
        Bon, tant pis, c’est comme ça. J’ai quand même soumis l’idée à Fuji (je dois donc être le millième à le faire !).

        • Répondre Ginoux 7 mars 2016 à 21 h 54 min

          Il suffit de mettre en C1 ton réglage de base et plus de problème.

  • Répondre DidFromMars 17 février 2016 à 4 h 54 min

    Merci pour l’article.

    Pour la plage dynamique, en 400% tu peux « développer » ton Raw sur l’appareil et modifier après-coup la plage dynamique (à 100 ou 200%)…
    En revanche, si à la prise de vue tu t’es mis en 100%, impossible d’augmenter la plage dynamique… 😉
    Donc, le réglage de la plage dynamique a un effet sur le Raw (et pas seulement pour les isos) 😉

    Cordialement, Did.

    • Répondre Gil 17 février 2016 à 12 h 09 min

      Bonjour,
      Merci pour vos observations.
      Ce que je voulais surtout souligner, car c’est important pour la qualité d’image, c’est que 200% / 400% entraîne une montée en ISO obligatoire et donc une fois la photo prise on ne peut pas espérer disposer d’un RAW à 200 ISO, d’ou l’impact (vraiment négatif pour le coup) de cette option « spéciale JPEG » sur le RAW.

  • Répondre Yves 17 février 2016 à 0 h 05 min

    Merci beaucoup pour ces réglages! Je n’ai pas encore le reflex de shooter en raw+jpg. Venant de Nikon, ça se comprends lol Surtout utile pour les photos de famille et de vacances par exemple. Si je peux m’affranchir de post prod bien casses-pieds sur ce genre de sujets, je suis preneur! Je viens donc de paramétrer mon XT-1. J’ai hâte de tester ça!

    • Répondre Gil 17 février 2016 à 12 h 10 min

      Bonjour,
      N’hésitez pas à m’indiquer si vous les trouvez pertinents (ou non) !

  • Répondre Karim D 16 février 2016 à 23 h 08 min

    Merci c’est beaucoup plus clair

  • Répondre Pierre Ouziel 16 février 2016 à 15 h 39 min

    Merci pour toutes ces explications, c’est bien plus clair que dans le manuel !

    • Répondre Bermull 20 février 2016 à 20 h 38 min

      Ah oui, beaucoup plus clair !

    Déposer un message