X70 - Vue de l'écran
Actualité

Fujifilm X70 : le compact expert dévoilé

X70 : c’est le nom du troisième appareil photo annoncé en janvier par Fujifilm après les X-Pro2 et X-E2S. Les adeptes de la photo de rue (mais pas que) seront comblés par ce nouveau boitier plus petit et moins encombrant que le X100T, bien que doté du même capteur X-Trans II APS-C de 16 megapixels. Mais la comparaison avec son grand frère s’arrête ici car le X70 apporte son lot de différences et de nouveautés !

 

Une nouvelle focale de 18,5mm

Alors que la série X100 est équipée du classique 23mm f/2, le X70 se voit doté d’une focale fixe de 18,5mm f/2.8 (non stabilisée). Cette focale – équivalente à un 28mm plein format – prisée par les photographes de rue qui aiment déclencher près de leur sujet, reste assez grand angle pour la photo de paysages ou d’événements.

Le bloc optique comporte sept éléments répartis en cinq groupes. Le diaphragme est composé de neuf lamelles, ce qui devrait permettre d’obtenir de jolis flous aux contours bien ronds. La bague de sélection des ouvertures est en tout point similaire à celle du X100T, avec ses deux ergots latéraux.

X70 - Vue de face

Pour les adeptes des 35mm et 50mm, le X70 offre la possibilité de composer avec un zoom numérique proposant l’équivalence de ces focales.

En revanche point de pare-soleil dans la boite ! Le fabricant en propose un en option au prix de 69€… un peu difficile à accepter pour un appareil de cette gamme.

 

Capteur et AF du X70

Le capteur du X70 est le très classique X-Trans CMOS II APS-C de 16 megapixels soutenu par le processeur EXR II. C’est donc le même moteur que les autres boitiers experts de la gamme (X100T, X-T1, X-T10, …) qui se trouve sous le capot, signe d’une excellente qualité d’image.

L’autofocus en revanche a été amélioré par rapport au X-E2 : 77 collimateurs dont 15 à détection de phase, performances augmentées en situation de faible luminosité, vitesse de mise au point annoncée comme pouvant aller jusqu’à 0,1s, modes AF zone et suivi, détection des visage et des yeux, mode auto macro et rafale jusqu’à 8 images/s.

 

Boitier sans viseur

La grande différence du X70 se situe donc au niveau du viseur, ou plutôt de l’absence de viseur ! En effet, ce nouveau boitier en est dénué et la composition se fera donc l’appareil tenu à bouts de bras et par visualisation de l’image sur l’écran LCD arrière de 3 pouces, amovible sur 180° (de quoi prendre quelques « selfies ») et tactile.

X70 - Vue arrière

On pourra donc interagir avec l’écran LCD tactile pour faire la mise au point sur n’importe quel collimateur ciblé par le doigt, ou prendre une photo directement en « tapotant » sur l’écran. En visualisation des images, l’écran tactile permet de parcourir les photos par glissement latéral du doigt ou de zoomer sur l’image avec deux doigts, exactement comme sur un smartphone.

 

Equipement complet

L’obturateur mécanique reste limité au 1/4000s comme sur les autres boitiers experts de la gamme, mais il sera possible d’atteindre les 1/32000s en activant l’obturateur électronique.

Le X70 dispose d’un flash intégré du même type que celui du X100T.

Au niveau des boutons et molettes, on retrouve la classique touche Q qui donne un accès rapide aux réglages, ainsi que la personnalisation de huit touches pour un accès direct aux fonctions préférées, dont une sur le côté du boitier. La couronne des vitesses s’étend jusqu’au 1/4000s et la roue de correction d’exposition va de -3 IL à +3 IL.

X70 - Vue de dessus

A l’instar du X100T, le X70 intègre un module Wifi qui permet le pilotage à distance du boitier par l’application Camera Remote.

Le X70 dispose des mêmes fonctions que les appareils récents de la gamme : mode panorama par balayage, intervallomètre, simulation de films (y compris Classic Chrome, mais hélas pas le nouveau Acros livré avec le X-Pro2), mise au point manuelle avec « focus peaking » ou division de l’image.

Le mode vidéo est de la partie mais reste assez rudimentaire avec un classique 1080p à 50 images/s sans stabilisation ni 4K.

Au niveau de la batterie, elle est identique à celle qui équipe le X100T (NP-95) avec une autonomie d’environ 330 vues.

Enfin, plusieurs accessoires optionnel seront compatibles avec le X70 :

  • Un convertisseur (WCL-X70 au prix de 199€) pour modifier la focale en un équivalent 21mm plein format, tout en conservant l’ouverture maximum f/2.8.
  • Un viseur optique (VF-X21 au prix de 199€) à monter sur la griffe porte-flash.
  • Un étui en cuir (BLC-X70 au prix de 69€) pour protéger l’appareil.
  • Un pare-soleil (LH-X70 au prix de 69€).

Le X70 sera disponible en février au prix public de 699€, en version noir ou argent.

Présentation sur le site officiel Fujifilm

Facebooktwittergoogle_plusmail
Billet précédent Billet suivant

Ceci peut aussi vous intéresser

2 Commentaires

  • Répondre René MASQUILIER 16 mai 2016 à 19 h 27 min

    Article intéressant. J’avais un reflex Nikon que j’ai finalement donné à mon fils car étant donné son poids je ne l’avais pas souvent avec moi. Ce que je retiens de cet appareil : photographie de rue .. super. Portabilité ++. Le seul détail qui me fait hésiter pour l’acheter au lieu du X30 est le doute sur la qualité des portraits avec le zoom 50 mm numérique. Qu’en pensez vous. PS : je suis amateur « avec des prétentions » et je mitraille de moins en moins si je n’ai pas l’espoir d’un point de vue original

    • Répondre Gil 17 mai 2016 à 9 h 13 min

      Bonjour,
      Le zoom numérique dégrade le piqué de l’image sans aucun doute. Cela ne veut pas dire que les images seront mauvaises, mais vous n’aurez pas la qualité d’image équivalente à l’utilisation d’une véritable optique 50mm.
      Si vous faites beaucoup de portraits ce n’est pas forcément l’appareil à choisir, ne serait-ce que par sa focale pas vraiment adaptée à cet usage.
      Le X30 serait effectivement plus polyvalent. En revanche pour la photo de rue, le X70 est redoutable.

    Déposer un message